Le golf et les Jeux Olympiques PDF

Le golf et les Jeux Olympiques PDF

Il y avait peut-être une inquiétude légitime au sujet du virus Zika qui semblait prévaloir au Brésil à cette époque, mais il y avait aussi de l’indifférence au golf aux Jeux olympiques.


L’histoire du golf aux jeux Olympiques méritait un ouvrage. Derrière les résultats des tournois de golf olympiques de 1900 et 1904, à Paris et Saint Louis, se cachent d’étonnants destins. Celui d’Albert Lambert, pionnier de l’aviation et mécène de Charles Lindbergh. Celui de Margaret Abbott, la toute première championne olympique américaine, qui croisa le fer à Compiègne et Auguste Renoir dans le Paris de la Belle Époque… Le palmarès olympique du golf révèle aussi d’authentiques champions Charles Sands, un « sportsman » américain, ou George Lyon, le maître du golf canadien. Comme en témoigne la fabuleuse carrière de Babe Zaharias, figure légendaire du sport américain, les sentiers de l’Olympe tracés par Coubertin peuvent conduire aux fairways et aux greens. Ce chemin, le royal et ancien jeu peut aujourd’hui le retrouver après de nombreuses et infructueuses tentatives de réintégration olympique. Le fil de l’histoire pourrait d’ailleurs se renouer à Paris, en 2012. Paris, là où tout avait commencé, à l’automne 1900..

Après la cérémonie de clôture, l’équipement sera donné à la Confédération brésilienne de golf et utilisé dans les efforts de l’organisation pour aider à promouvoir et développer le sport dans le pays hôte olympique. Les deux compétitions se joueront en plusieurs tours de 9 trous, que les joueurs devront dépasser pour atteindre la victoire finale. Les Jeux Olympiques transforment les stars en Superstars Mark Spitz.-}

Comments are closed.