L’annuel 2015 de l’AFP. Le monde en images PDF

L’annuel 2015 de l’AFP. Le monde en images PDF

Tsubota a été rejoint sur le podium par Katie Summerhayes du Royaume-Uni (deuxième) et le Canadien Kim Lamarre (troisième).


Comme chaque année depuis 2001, L’Agence France-Presse propose un florilège de ses meilleures photos résumant l’actualité mondiale. Une année 2014 marquée par de multiples conflits, la menace du virus Ebola ou encore le Mondial de football au Brésil.
2014 a aussi coïncidé avec le 70ème anniversaire de l’AFP, dans le prolongement de son ancêtre l’Agence Havas, la doyenne des grandes agences de presse mondiales, fondée en 1835.
Une nouvelle fois, ses photographes auront affronté des environnements très dangereux en couvrant guerres et conflits en Ukraine, en Syrie, en Irak ou en Afrique. Ils en ont tiré de saisissantes images. La rapide propagation d’Ebola a également mis sous tension le réseau de l’AFP, comme l’ensemble du globe.
Le savoir-faire de l’AFP dans le domaine du sport est confirmé dans un ample cahier consacré au spectaculaire Mondial de  » futebol  » au Brésil, ainsi qu’aux Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi. Célébrités et photos insolites complètent le livre.
Innovations de cette édition : les circonstances de prise de vue de certaines photos racontées par leurs auteurs, et un clin d’œil à la mode du  » selfie « , qui a saisi jusqu’aux plus grands dirigeants de la planète.
L’Agence France-Presse (AFP) est l’une des trois agences mondiales d’information, avec un réseau planétaire de deux cents bureaux dans cent cinquante pays  » couvrant  » l’actualité internationale 24 heures sur 24 en texte, photo, vidéo, texte, infographie et multimédia. Sa production mondiale de plus de 3 000 images par jour, assurée par quelque quatre cents photographes, est une référence mondiale couronnée chaque année de nombreux prix internationaux.

La technique peut révéler le système nerveux et les systèmes d’organes dans un corps dans des détails sans précédent. Plus de 150 000 acres ont été brûlés, ce qui a forcé l’évacuation de 20 000 personnes. Certains des camps les plus établis accueillent des rassemblements nocturnes où les cartes d’identité et les récipients à boire d’époque sont tous deux requis.-}

Comments are closed.