Eglises réformées d’Europe francophone : Droit et fonctionnement PDF

Eglises réformées d’Europe francophone : Droit et fonctionnement PDF

Son chemin humble a eu un grand impact sur les gens locaux, et il a formé les jeunes dans les dix commandements et la prière du Seigneur.


L’un des problèmes majeurs dans la vie religieuse est celui de l’organisation des Eglises, de leur mode de gouvernement, des principes qui vont les régir, des procédures permettant les prises de décisions. A travers les protestantismes historiques et plus spécialement treize Eglises réformées en Europe, est mis en évidence l’émergence du droit disciplinaire protestant et son déclin résultant du développement de la liberté d’examen et de la critique biblique conduisant au pluralisme doctrinal. Le système presbytérien-synodal, régime privilégié de gouvernement des Eglises protestantes réformées et créateur du droit protestant, est analysé dans ses différentes variantes. La régulation des relations Eglises/Etat dans l’histoire comme aujourd’hui et son impact sur le fonctionnement de ces treize Eglises est riche d’enseignements quant à la variété des relations Eglises/Etats. Une étude de droit ecclésial comparé souligne aussi la pluralité actuelle des systèmes presbytériens-synodaux et leur face à face avec la modernité. Cet ouvrage a le mérite de contribuer à la connaissance du droit séculier applicable aux religions dans une large partie de l’Europe, comme au droit interne des Eglises réformées. Cette présentation s’accompagne de réflexions plus générales sur la vie des Eglises réformées en Europe. A travers l’angle inhabituel du droit comparé des religions, ce livre donne un éclairage nouveau pour comprendre les protestantismes historiques.

Ils ont employé des coordinateurs à temps partiel, spécialement en relation avec de grands hôpitaux, avec la tâche d’être le lien entre l’hôpital et les imams, les moines, les chefs religieux etc. Cox, en tant que fonctionnaire du gouvernement ne croyait pas à se lever et à se disputer avec des paysans comme Knox. En 1529, le roi Frederik I autorisa Viborg à démolir 12 églises paroissiales catholiques consacrées à divers saints.-}

Comments are closed.