CAMPAGNE DE RUSSIE 1812 PDF

CAMPAGNE DE RUSSIE 1812 PDF

Les Français sont arrivés avant ses positions autour du village de Borodino le 5 septembre.


Le 24 juin 1812, Napoléon entre en Russie avec une armée de
440 000 hommes après avoir lancé à ses soldats la
proclamation suivante : « La Russie avait juré éternelle alliance
à la France et guerre à l’Angleterre. Elle viole aujourd’hui ses
serments. Elle nous place entre le déshonneur et la guerre. Le
choix ne saurait-être douteux. » Napoléon croit que face au
rassemblement d’une armée qui réunit des contingents de toute
l’Europe, y compris des Autrichiens et des Prussiens, le Tsar
ouvrira aussitôt des négociations. Ce ne sera pas le cas. Les
200 000 Russes reculent volontairement, visant à attirer les
armées de Napoléon au fond de la Russie. Seul un
affrontement se produira sur la Moskova le 17 août, que
racontera d’une manière sublime Tolstoï dans Guerre et Paix.
Le 14 septembre 1812, Napoléon entre dans Moscou, qui est
immédiatement incendiée. La ville dévastée ne permet pas à
l’empereur de s’y attarder, d’autant plus que l’hiver arrive. 11
décide de battre en retraite avec les 100 000 hommes qui lui
restent, dont la plupart seront décimés par l’hiver et par le
passage de la Bérézina, fin novembre. Le 3 décembre,
Napoléon, ayant appris qu’un coup d’Etat a failli réussir à
Paris, décide de rentrer au plus vite en France.

Il attendait les clefs du Kremlin et une prompte offre de paix d’Alexandre Ier. C’est ainsi que ces hommes auraient regardé la campagne russe de 1812. Le tsar vit donc son plan de campagne, dont il avait d’abord dépendu, à moitié détruit.-}

Comments are closed.